Jump to content
Club ANTiCOR : (Suisse Romand)

Tromperie sur l’emplacement du boitier pour Fibre Optique


La Plume à Papotte

64 views

Les promoteurs du canton de Genève (SwisscomEPSASIG), vous trompent en prétendant que pour l’installation du boîtier OTO, chez les particuliers, doit être installé dans le salon. Cette affirmation est fausse et cela à dessein. Comme le démontre cette photo extraite du document Directives Techniques FTTH couche 1 (page 21).

directives_techniques_ftth_couche-A.png

Grâce à cela, ils ont obtenu illicitement le droit d’entrer dans votre appartement au-delà du hall d’entrée (si vous n’avez pas un studio), pour effectuer des travaux additionnels non obligatoires (prétendument selon une hypothétique loi), qui pour certains ont été facturés ! À la fin de cette installation, le partenaire prend des photographies, ce qui est inacceptable et obtient, sous des prétextes fallacieux, votre signature à de multiples reprises, sur des documents dont vous ne recevrez pas de copies !

Les représentants contactés informent que si vous en faites la demande vous pouvez obtenir que ces photographies soient effacées. Encore faut-il savoir qu’ils ont pris des photographies de votre appartement ! En revanche, pour ce qui est des documents signés sous des prétextes fallacieux, ils sont à usage interne et donc ne peuvent être supprimés ; cela mériterait une plainte pénale.

Dans le cas ou vous refuseriez cette installation dans votre salon, les SIG et leurs partenaires ont tout prévu pour vous tromper. Ils vous font signer un document nommé :

SIG & EPSA : Fiche d’installation de la prise optique (OTO)

directives_techniques_ftth_couche_1-3.pdf

  • Citation du Paragraphe (Lieu de pose de la prise optique) :

La pose dans un endroit autre que les prises de téléphone/TV/Radio déjà en place ou le répartiteur multimédia préexistant nécessite la signature du propriétaire…

Ce paragraphe vous conforte dans l’obligation d’effectuer l'installation dans le salon, qui souvent est une zone inappropriée et demande des travaux complémentaires que le partenaire des SIG sera ravi de vous facturer selon le paragraphe suivant :

  • Citation du Paragraphe (Frais) :
Le prolongement de la ligne optique, depuis les prises de téléphones/TV/Radio déjà en place ou le répétiteur multimédia préexistant, jusqu’au lieu de la pose de la prise optique, est à la charge du client : CHF______

Vu qu’il n’est pas obligatoire de faire cette installation dans le salon, certains d’entre vous avez dû payer des frais additionnels ou dû faire appel à d’autres prestataires de service pour vous assister, car l’emplacement de la prise TV n’était pas l’emplacement le plus adéquat.

À la fin des travaux, le partenaire vous fera signer plusieurs fois sur une tablette sous des prétextes fallacieux (fiche de présence, installation terminée...), invoquant le fait que l’appareil n’aurait pas pris en compte votre signature, et vous ne pourrez ni lire les documents correspondants ni même en obtenir copie!

C’est pourquoi nous avons créé un Collectif en vue de faire valoir nos droits auprès des promoteurs (Swisscom, SIG, …) et d’obtenir le remboursement de tous les frais additionnels, incluant l'engagement qu’ils effaceront toutes les photos et signatures obtenues illicitement, sous tutelle judiciaire si nécessaire.

0 Comments


Recommended Comments

There are no comments to display.

Join the conversation

You are posting as a guest. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Add a comment...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.