Jump to content
Club ANTiCOR : (Suisse Romand)
Sign in to follow this  

Élections municipales 2ème tour Canton de Genève 2020

Sign in to follow this  
Marek

453 views

Inciter à mettre en péril la santé publique ne devrait pas être toléré.

 

Depuis que nous sommes soumis à des mesures de confinement, l’accès à l’information se révèle plus ardue qu’il n’y paraît. De nombreux médias sur internet sont payants.

 

Cette impossibilité d’exercer notre droit à une information équitable est très inquiétante, en particulier lorsque nous apprenons que le canton de Genève maintient la tenue des élections municipales, alors que le Tessin a décidé de les reporter en avril 2021, en raison de la situation qui nous contraint tous à être confinés chez nous. 

 

Voici un résumé sommaire de tous les problèmes qui n’ont pas été pris en considération par l'alliance (PLR-PDC, PS, Les Verts), qui nous a contraints à continuer ces élections absurdes:

 

Fake News et propagande: Les communes sont bercées de Fake News et de dissimulation d'informations. Il avait été allégué que le premier tour aurait été annulé. De nombreuses personnes n’ont pas voté pour diverses raisons. Le 16 mars 2020 au soir, on découvrira par la voix de Monsieur le conseiller d’État Hodger le maintien du second tour. De nombreuses personnes ont dû se rendre en urgence au service des votations pour pouvoir y participer.

 

Dans les discussions sur les réseaux sociaux et autres, des participants ont allégué que l’exécutif aurait les coudées franches pour se passer des conseillers municipaux, puisque le vote par SMS ne sera pas autorisé. L'information s’est révélée exacte. Plus tard un autre intervenant a allégué que si les élus en poste n’étaient pas réélus, ils feraient invalider ces élections au motif de l’existence d’erreurs dans le matériel de vote etc.

 

Internet: La diffusion sur internet pose des problèmes avec certains abonnements qui ont une limite de bande passante. Cela étant, ils ne peuvent afficher une vidéo.

 

Télévision TNT: La RTS n’est plus disponible sur la TNT, or elle aurait dû être réactivée dès que les mesures de confinement ont été instaurées. Selon l'opérateur internet, la RTS est inaccessible si l’on ne s’acquitte pas d’une taxe supplémentaire. Les chaînes françaises ne manquent pas, mais aucune ne parle des évolutions en continu dans notre canton. Il aurait été plus avisé de créer une chaîne (TNT et internet) pour chaque canton «COVID-19 Genève» pour informer les citoyens de l’évolution de la situation, et laissant tourner en boucle l'information.

 

Bulletin de Vote: Nous avons eu l’occasion de constater la présence d’un certain nombre d’enveloppes contenant le matériel de vote dans des poubelles de différentes communes. Certains allèguent que l’alliance (PLR-PDC, PS, Les Verts) profite de la situation, car ces partis politiques ne se sont pas opposés à reporter le second tour.

 

Dans certaines communes, les citoyens ont été informés qu’ils doivent contacter les APM et contrôleurs du stationnement, pour qu’ils prennent les bulletins de vote. Chaque commune fait à sa guise, est-ce discriminatoire ou stratégique ?

 

Certains citoyens allèguent que ces auxiliaires posent des questions sur les tendances de vote, d’autres allèguent qu’ils ne sont pas forcément en tenue de travail et s’offusquent lorsque le citoyen demande la preuve qu’ils sont bien mandatés par la commune.

 

D’autres citoyens n’ont pas reçu les bulletins de vote, «un déni de démocratie».

 

Tout-ménage: Le tract des partis représentant l’alliance sera distribué plus d’une fois sur plusieurs jours. En revanche les tracts des autres partis ne nous sont pas parvenus (Ville de Genève et Trois-Chêne). À qui profite le crime? 

 

Nous avons essayé de contacter les partis. Certains nous ont répondu ne pas être parvenus à obtenir la distribution. D’autres ont informé qu’ils ne sont même pas parvenus à produire les tracts, etc. suite à des changements de dernière minute sur les contrats, ce qui a eu pour conséquence que leur livraison a été abrogée. 

 

Puisque le canton a décidé de contraindre les candidats à faire des élections, il serait correct que le canton prenne en charge la production des affiches F4, puisque la majeure partie de la population est confinée et donc ne peut les voir !

 

Incorporation: Tout comme de nombreux Suisses, j’ai reçu un SMS. Ayant l’impression d'être coupé du monde, j’ai contacté plusieurs connaissances. Bon nombre ont été incorporées à la protection civile, d’autres dans les hôpitaux. Il s’est avéré que c’était une erreur, à mon plus grand regret. 

 

Téléphone: Bien que le problème de dérangements téléphoniques ait été dénoncé dans les Tabloïds, Swisscom ne fait pas grand-chose pour le résoudre. Ce qui fait que certaines personnes ne sont pas conscientes de ne pas être joignables.

 

Expatriés: Ne parvenant à joindre mes amis, j’ai essayé de contacter leurs familles, ce qui m’a permis d’apprendre que certains d’entre eux sont bloqués à l’étranger. Leurs familles sont désespérées, en cause le manque de cohésion sociale politique.

 

COVID-19: Certaines de ces personnes auraient été hospitalisées. D’autres seraient décédées, onze de mes contacts sont décédés, je ne sais si c’est en relation avec le coronavirus. Mais il est regrettable que la liste des personnes décédées ne soit pas disponible sur un site dédié.

 

Approvisionnement: On parle beaucoup des aides que l’État va mettre en place. Bon nombre d’entre nous n’avons pas les moyens financiers d’acheter de la viande de qualité standard car l’État n’a pas plafonné les prix. Ce faisant, les tarifs ont doublé voire triplé. Payer 2,5 à 4 fois plus que le tarif normal n’est pas supportable. 

 

Loyer & Salaire: Nous ne sommes pas tous propriétaires de nos logements; le fait de ne plus avoir la garantie du revenu fait que certains de nous sont stressés et se demandent de quoi sera fait demain. En temps normal, participer aux élections, que cela soit en tant que candidat-e, militant-e, etc. sont stressants.

 

Burn-out: Du fait qu’ils sont surchargés de tracas divers et préoccupés par d’autres inquiétudes précédemment citées, les citoyens n’ont pas la tête aux élections municipales.

 

Conclusions

Ces élections sont une véritable imposture, car tout est biaisé.

 

L'accès à l’information s’est révélé déficient.

 

Les politiques et groupes d’influence se déchainent sur les médias et réseaux sociaux, sans aucune retenue, en diffusant des incitations à la haine et des propos calomnieux à l'encontre de candidats et candidates qui ne sont pas forcément conscient(e)s de cela ou ne savent pas quoi faire sans envenimer la situation.

 

Une bonne partie de l’électorat, dont on sait de manière sûre qu’elle est importante, ne se rendra pas aux bureaux de vote. Avec les meilleurs raisons, que vous connaissez fort bien. Ce sont principalement des personnes à risque, à savoir âgées de plus de 65 ans. Elles ont toutes reçu une circulaire personnalisée que leur commune leur a adressée, et qu’elles doivent se résoudre à un confinement strict, contrairement aux adultes plus jeunes pour lesquels la maladie évolue beaucoup moins gravement. Elles ont appris par les médias que leur groupe d’âge composait les 90% des décès liés à la pandémie de COVID-19. En France, les EHPAD et autres maisons de vieillesse se vident de leurs occupants, faute d’avoir été confinés en temps utile et protégés de la contagion, ce qui était pourtant indispensable vu la nature du germe et l’évolution de l’épidémie.

 

Nous avons appris que le délai de vote a été écourté sans que cela soit notifié par courrier ! Dans le communiqué, il est demandé de déposer au plus tard le 2 avril 2020 les bulletins au seul bureau de vote ouvert à Genève. Avant d’apprendre, par courrier, le vendredi 3 avril 2020, que les nouvelles dispositions ont encore été modifiées. Nous refusons de voter dans ces conditions.

 

Nous serions curieux de connaître la teneur de l’accord validé par l’alliance (PLR-PDC, PS, Les Verts) qui nous contraint à continuer ces votations absurdes. Chaque jour apparaissent de nouvelles informations, qui sont diffusées par diverses méthodes, confirmant ou contredisant les informations obtenues la veille. Les citoyens sont saturés. 

 

Comment les candidats aux élections du second tour peuvent-ils faire de la promotion lorsqu’ils sont confrontés aux problèmes précédemment cités et que toutes les infrastructures tournent au ralenti ?

 

Lorsque l’armée entre en action, le terme souveraineté cantonale ne devrait plus être en vigueur, et laisser la place aux décisions fédérales directes. Nous sommes en guerre contre un ennemi invisible, tous mobilisés pour sauver nos vies et celles des autres. Un certain nombre d’entre nous sont déjà en deuil !

 

Les votations doivent tout simplement être différées de trois semaines après la fin du confinement, mais pas annulées. Sans quoi il faudra être équitable et recommencer tout de zéro, ce qui inclut les élections des conseillers municipaux.

Sign in to follow this  


0 Comments


Recommended Comments

There are no comments to display.

Join the conversation

You are posting as a guest. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Add a comment...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.