Jump to content
Club ANTiCOR : (Suisse Romand)
Sign in to follow this  

L’Entente est en sursis dans certains de ses fiefs (Réponse)

Sign in to follow this  
Marvin

683 views

Quel intérêt y a-t-il d’avoir plusieurs partis politiques et d’organiser des élections s’ils sont tous à l’unisson ligués contre une politicienne qui se présente comme conseillère administrative à la commune de Chêne-Bourg (canton de Genève) et qui connait bien les problèmes des personnes modestes et s’est battues pour que notre cadre de vie reste accueillant plutôt qu’à la merci des promoteurs immobiliers soutenus sans relâche par les précédents conseillers administratifs?

 

L’Entente est en sursis dans certains de ses fiefs

 

L’Entente est en sursis dans certains de ses fiefs (Réponse):

J’ai (Madame Pascarella) rejoint le MCG en 2010-2011, avec le dessein de me présenter en tant que Conseillère Municipale à Chêne-Bourg. J’habite dans cette commune depuis 1998, je suis au bénéfice d’un CFC d’employée de bureau et je travaille comme aide à domicile depuis 2014.

 

Lors des élections municipales du 19 avril 2015, j’ai présenté ma candidature au Conseil Municipal et à l’Administratif. J’ai déchanté, avec la rengaine habituelle et les stratégies négociées à l’insu de certains citoyens et partis. Je n’ai pas été élue à l’exécutif avec mes 244 voix, mais je l’ai été au conseil municipal. Ensuite, on m’a nommée au poste de membre du bureau.

 

L’année 2016 a vu le départ du fondateur du MCG, Eric Stauffer. J’ai toujours été claire : je désirais être conseillère administrative, voire maire, pour représenter les habitants en besoin d’aide, car je connais leurs difficultés, notamment du fait de mon activité professionnelle. Je peux le faire. Aucun doctorat, ni diplôme spécial n’a jamais été exigé pour soumettre une candidature au vote populaire…

 

En 2019 certaines personnes ne parviennent pas à se faire entendre à Chêne-Bourg. Notre commune permet aux personnes, résidentes ou non, d’être présentes lors des Conseils Municipaux et de poser des questions en fin de séance. Cela fait partie du bon fonctionnement de la démocratie. Pourtant, en février 2019, nous, le Conseil Municipal, avons dû débattre une fois de plus de ce droit fondamental. Nous avons refusé de limiter ce droit. Néanmoins, le 16 avril 2019, le public n’a pas pu entrer car les portes de la mairie étaient fermées au début de la séance. Ceci provoqua un tollé. Je trouve inadmissible de mettre au vote un sujet qui ne sera pas respecté et qu’il n’y ait pas de sanction en cas d’abus. Il est d’autant plus intolérable de devoir voter sur des objets sans disposer de toutes les informations nécessaires à la bonne compréhension du sujet, ce qui fausse le vote!

 

 

Fin 2019 le MCG ne présentait aucune liste de candidats aux électeurs de Chêne-Bourg, à cause de divergences d’opinion qui ont été révélées dans la presse. 

 

 

J’ai donc été amenée à rejoindre le PPGE avec d’autres élus du Conseil Municipal. Des rumeurs se sont ensuite révélées exactes, à savoir que des membres de l’exécutif ne se représenteraient pas. D’autres partis ont été créés pour contrer les PLR-PDC. Les Verts veulent créer des taxes à tout-va… Or, lorsque l’on a créé une taxe qui ne fonctionne pas ou n’atteint pas son but, il serait judicieux de la supprimer…

 

Le fascicule de vote cantonal pour la médaille des chiens n’était pas neutre : le montant de la taxe perçue par les communes n’était pas mentionné, ni ce qu’elle coûte au propriétaire de chiens, ni ce qu’elle rapporte à la commune, ni ce qu’elle finance avec le montant perçu n’étaient précisé. J’ai moi-même un chihuahua de 2.8 Kg et je paye 105 CHF de taxes par année : 50 CHF au cantonal, 50 CHF au communal et 5 CHF de taxe épidémie. Toute commune qui perçoit une taxe pour la médaille des chiens se doit d’avoir un parc. Pourquoi n’en avons-nous pas?

 

On m’a répondu, en 2020, que cela était lié à un manque de terrain vacant et qu’il faudrait exproprier un ou plusieurs propriétaires. Notre commune a par ailleurs l’avantage d’avoir un membre de la commission des chiens. Où est passée la stratégie d'aménagement communal? Pourquoi doit-on payer une taxe sans contrepartie?

 

À Chêne-Bourg, près de l’avenue Mirany, se trouve un stade de football qui reste parfois éclairé pendant la journée, regrettable gaspillage! Pourquoi les Verts n’ont-ils pas dénoncé ce problème récurrent et n’y ont-ils pas mis un terme?!?

 

Je déplore que la vignette Stick’AIR ne tienne pas compte des nuisances sonores. Par exemple, l’avenue Mirany, sur la commune de Chêne-Bourg, va être réaménagée pour créer une nouvelle voie de pénétration trans-frontalière nommée le projet MiCA ou Axe-Frontenex. De nombreux citoyens s’y sont opposés, dénonçant le scandale écologique qui s’est soldé par la coupe d’arbres majestueux d’essences rares.

 

Le mensuel Le Chênois a publié deux éditions en février 2020 (n°543 et n°544). Pourquoi les conseillers municipaux des trois communes n’ont-ils pas été invités à faire partie de cette édition spéciale n°543, qui est un mémorial de nos interpellations, actions et réalisations?

 

 

Au fil des années, j’avais l’impression d’être dans un grand-huit, spectatrice d’une stratégie incompréhensible, aux dépens des citoyens. Nos arbres ont été massacrés sans modération avec la prétendue approbation des conseillers municipaux, qui cependant n’ont jamais reçu les documents explicitant les raisons précises de ces abattages et le nombre d’arbres concernés. Notre commune n’a plus de zone industrielle, quelle en sera la conséquence au niveau des impôts communaux ces prochaines années? 

 

Les partis devraient être tenus, par souci de transparence, de publier le montant des investissements qu’ils ont engagés dans la campagne électorale avant le premier tour, ce qui démontrerait que nous ne sommes pas égaux financièrement. Il serait souhaitable que la feuille d’impôts des candidats à l'exécutif soit consultable durant la période électorale.

 

J’ai toujours voulu devenir conseillère administrative, mais avec la COVID-19 nous, le parti PPGE et d’autres partis avons beaucoup de difficultés à organiser notre campagne. La production des tracts et des brochures, de même que leur distribution, sont remises en question. Les stands et réunions sont annulés. À qui présenter les demandes d’autorisations d’affichages et de distributions, si personne ne peut répondre à ces demandes avec certitude?

 

Vendredi 13 mars 2020 sur Léman bleu

 

La décision du Conseiller d‘État Antonio Hodgers de maintenir les élections, après avoir consulté les partis politiques, dominants qui se sont opposés à différer le second tour, malgré les consignes fédérales, est choquante, voire contraire à l’intérêt général et au respect de la santé publique.

 

Propagande-PLR.jpg.c87d415c37b4a9a06d588a5add10341f.jpg

Source Facebook

 

Lundi 16 mars 2020 sur Léman bleu

 

Les réunions sont limitées à 5 personnes. Comment allons-nous faire pour prendre des décisions? Les conseillers municipaux voteront-ils par SMS, ou l’exécutif se réserve-t-il toute liberté d’action dans ce domaine?

 

 

De nombreuses personnes se sont désistées de leurs obligations à cause de la pandémie du COVID-19, parce que notre commune refusait de prendre les mesures adéquates dans cette situation exceptionnelle, tout comme le canton qui semble vouloir ignorer, en matière d’élections, le problème de santé publique qui met en péril notre économie. Qui sera responsable en cas de décès?

 

Ce lien web vous donnera une idée de la pandémie mondiale du coronavirus (COVID-19).

 

 

Après avoir soumis ma candidature au second tour des élections du conseil administratif de la commune de Chêne-Bourg, j’ai reçu un nombre inimaginable d’appels téléphoniques et autres messages. Certains sont/étaient des tentatives d’intimidation, d’autres des félicitations. Je tiens tout particulièrement à remercier le parti Socialiste (PS) pour la bienveillance qu’il manifeste à mon égard.

 

Certaines personnes ont renoncé à présenter des candidats, croyant à tort que ces élections 2020 seraient reportées. D‘autres prétendent avoir conclu des alliances stratégiques pour le bien commun. Mais pourquoi n’ont-elles pas demandé la suspension des élections pour limiter la propagation du coronavirus? Le bien commun n’est pas de priver le peuple de son droit de vote! Sommes-nous toujours dans une démocratie apte à permettre à chacun de s’exprimer après avoir été bien informé?

 

Merci de me lire et de me soutenir pour une direction communale plus solidaire et plus proche des citoyens.

 

Citation

Staff  Nous invitons toute personne soucieuse d’un développement harmonieux à soutenir cette candidate pour qu’elle puisse enfin défendre ses idées dans la commune de Chêne-Bourg !

 

Voter la liste N°2 – Chêne-Bourg PPGE : Mme PASCARELLA Louise

PPGE-Press-23032020x.pdf

 

elections-20200405.png

 

Facebook PPGE & ANTiCOR

Sign in to follow this  


0 Comments


Recommended Comments

There are no comments to display.

Join the conversation

You are posting as a guest. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Add a comment...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.